1961 Les merveilleux nuages

Zoom
Sur le ciel bleu cru de Key Largo, le palétuvier se détachait en noir, à contre jour, et sa force desséchée, n’évoquait en rien un arbre mais plutôt un insecte infernal. Josée soupira, referma les yeux. Les vrais arbres étaient loin, à présent, et surtout le peuplier de jadis, ce peuplier isolé, au bas d’un champ, près de la maison. Elle s’étendait dessous, les pieds contre le tronc, elle regardait les centaines de petites feuilles agitées par le vent, pliant ensemble, et très haut, la tête de l’arbre, toujours sur le point de s’envoler, semblait-il, dans sa minceur.

Editeur: R. Julliard