1968 Le garde du coeur

OGC R.jpg
La route du bord de mer, à Santa Monica, près d’Hollywood, s’allongeait, droite, implacable, sous la ronronnante Jaguar de Paul. Il faisait chaud, tiède, l’air sentait l’essence et la nuit. Paul roulait à cent cinquante. Il en avait adopté le profil distrait des gens qui conduisent trop vite, et, sur ses mains, des gants habilement troués aux phalanges, comme ceux des grands conducteurs, des mains qui, de ce fait, me semblaient légèrement répugnantes.

Editeur: R. Julliard